AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 (M/city) malcolm, fake resentful fiancés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
an ideas explorer
avatar

Messages : 78
Inscription : 22/07/2015

MessageSujet: (M/city) malcolm, fake resentful fiancés   Mar 28 Juil - 19:48




   malcolm
   ■ ■ ■
   
naissance, âge; Il est né en Écosse (la date est totalement libre) d'un père écossais et d'une mère américaine, il a aujourd'hui trente deux ans. caractère; Il a des valeurs, il aime sa famille plus que tout au monde, il a eu une dure éducation à l’écossaise, c’est un romantique mais pas naïf, il se méfie énormément des gens qu’il rencontre, il est riche et il sait que les gens peuvent n’être attirés que par son argent, c’est un businessman, il est habitué à contrôler tout le monde et à être respecté, il n’est pas violent, cependant il risque de perdre son sang-froid face à Hazel, il est habitué à ce que les gens lui obéissent et à ce que les femmes l’adulent totalement, il ne supporte pas qu’on lui tienne tête, il aime se sentir en possession de pouvoir, il déteste perdre ses moyens. statut matrimonial; Prétend être fiancé à une femme qu'il méprise. autres précisions; Le nom est totalement négociable, je n'ai utilisé que celui-ci histoire de. célébrité; Sam Heughan I love you  en savoir plus; home is wherever you are.

Mon scénario est vraiment très détaillé, c'est donc assez du d'en faire un résumé. Son père est écossais et sa mère américaine, il a la double nationalité mais a grandit en Écosse. L’histoire est libre, je le voyais assez bien le seul garçon d’une fratrie de six sœurs. Mais ce n’est qu’une idée. Il est propriétaire d’une grande ligne d’hôtels (qui lui vient de son père et de son grand-père) qui se lèguent de père en fils. Ses aïeux insistent donc sur le fait qu’il se marie et qu’il ait un fils. Ses parents sont riches donc il n’a jamais manqué de rien, ce n’est pas non plus le profil du gamin pourri gâté. Il a énormément voyagé dans sa vie et il parle plusieurs langues en plus de l’anglais. Il a passé beaucoup de temps aux Etats-Unis pour visiter ses grands-parents maternels. Dernièrement, son père l’a envoyé s’occuper de leur hôtel à San Francisco. Il ne doit pas quitter l’endroit tant qu’il n’est pas parfait.

HAZEL, Ó HEAGHRA; Hazel l’a abordé dans un bar en pensant qu’il s’agissait du copain d’une amie à elle. Supposée le draguer pour tester sa fidélité, il semblerait qu’il ait succédé l’épreuve. Sauf que… il ne s’agissait pas du tout du copain de son amie. Le détail important : il a vu son carnet dans lequel elle note tous ses clients. Car Hazel créé des pièces de vêtements (ceintures, chapeaux, vestes, etc.) pour le plaisir et les vend depuis quelques années. Elle tient un carnet depuis tout ce temps avec le nom de chaque client et le prix auquel elle a vendu ses pièces, écrit dans des couleurs différentes selon l'article vendu. Il se lit ainsi : J. DAVIDSON. $15. Malcolm a ainsi cru qu’elle vendait son corps en l’échange de sexe. Et les couleurs associées… dieu sait à quoi il a pensé en voyant ça ! En découvrant le jour suivant qu’elle est une de ses employés, vous pouvez imaginer sa stupeur… Plutôt que de la virer froidement, il décide de se servir d’elle pour arranger ses problèmes familiaux. Son père étant trop insistant auprès de lui à l’idée de se trouver une femme et d’avoir des enfants ; il décide qu’une femme comme Hazel qui a su se jouer de tout le monde pourra bien aussi se jouer de son père et lui faire croire qu’ils sont fiancés et follement amoureux. Ils partent ainsi sur un gros malentendu : lui persuadé qu’elle est une prostituée pendant son temps libre ; elle forcée d’accepter pour ne pas perdre son travail.

En ce qui concerne la relation… Malcolm est vraiment imposant et pourtant Hazel n’est pas une femme qui se laisse faire. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils s’entendent. Vu le départ, ils ne vont pas faire amis-amis dans les jours qui suivent. Mais ce serait mentir de dire qu’ils ne sont pas attirés l’un par l’autre physiquement. Évidemment, il est formellement hors de question de l’avouer. Lui ne veut pas se salir ! Et Hazel a bien trop fierté. Je ne suis pas du genre à dire "ceci va arriver dans le futur", discutons-en ensembles. Tout ce que je veux, c’est les voir évoluer. En mal pour sur, en bien pourquoi pas. Il est évident qu’il va faire ressortir ce côté fougueux qu’Hazel a enfoui au fond d’elle toutes ces années. Elle a beau se taire pour l’instant, elle ne supportera pas bien longtemps son caractère d’enfant de riche et de monsieur-je-sais-tout. En clair, je trouve qu’il y a énormément de potentiel d’évolution entre les deux et j’ai hâte de les jouer ! Passion et haine, le tout mélangé, ça va donner des feux d’artifice encore plus explosifs que le 14 juillet !

EMILY, LEWIS; Ils ne se connaissent pas, mais Emily va bientôt tout savoir de lui ! Ou plutôt qu’il s’agit d’un pauvre con égocentrique au QI d’huître et aux yeux bleus profonds dans lesquels on pourrait se perdre, aux bras musclés mais à la langue empoisonnée et aux cheveux bien trop long pour son visage carré. Bref… Hazel va lui en faire une description bien détaillée mais à la fois très confuse. Emily saura très vite qu’ils ne sont pas fiancés pour de vrai. Elle saura très rapidement également la menace et le chantage qu’il aura fait à Hazel. Elle va très vite le détester ! Ah bah oui ! Qui s’en prend à sa meilleure amie subit les foudres d’Emily ! Malheureusement pour elle, Emily ne peut rien faire sous peine de risquer le travail d’Hazel et sa place aux Etats-Unis… Alors elle se tait… Mais attends de voir quand elle va le rencontrer ce grand zigoto, Emily ne se gênera pas pour jouer de son sarcasme et de sa froideur sur lui ! Il ne paie rien pour attendre… même s’il faut attendre longtemps !

   Note de l'auteur; J’attends quelqu’un qui s’investisse un minimum dans le personnage et qui ne me laisse pas tomber dès que l’occasion se présente. J’y tiens absolument à cette relation que je trouve intéressante à jouer, elle ouvre sur des milliers de possibilités. Évidemment que je suis ouverte à toute proposition et suggestion, j’adore discuter de l’évolution des personnages avec mes partenaires rps. Je n’ai pas envie de les voir faussement fiancés et tomber amoureux dans la minute. Je veux les voir se battre, se déchirer, de la passion, tout ça. C’est avant tout une relation de haine. L’avatar n’est pas négociable, parce que Sam et Caitriona me vendent du rêve.    
   

   

_________________
When you find someone who can make you laugh. Smile. Grow. Lust. Want. Crave. Feel. Make you mad but happy. Keep that. That's euphoria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homeiswhereveryouare.forumgratuit.org/
 

(M/city) malcolm, fake resentful fiancés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» m-city bebecar
» baby jogger city select
» m city ou urban?
» maxi cosi city sur quelles poussettes???
» ça y est, Baby Jogger City Mini commandée!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
creative minds :: les scénarios et postes-vacants :: la vente de scénarios-